L’agriculture raisonnée

lepanierducitadin-home-illustration-4

L’agriculture raisonnée est une forme d’agriculture qui essaye au maximum de respecter l’environnement, la santé et le bien-être animal. Pour cela, elle doit respecter des normes fixées par un décret.

Principe

Selon le décret n°2002-631 appliqué depuis le 25 avril 2002, il est dit que « les modes de production raisonnés en agriculture consistent en la mise en œuvre, par l’exploitant agricole sur l’ensemble de son exploitation dans une approche globale de celle-ci, de moyens techniques et de pratiques agricoles conformes aux exigences du référentiel de l’agriculture raisonnée ».

Afin de respecter ce décret, les agriculteurs raisonnés doivent répondre à un total de 103 exigences concernant différents points. Parmi eux, il faut que l’exploitant et ses salariés aient accès à une formation et aux informations sur la conduite de l’exploitation, qu’un système de suivi des actions réalisées et des produits utilisés sur l’exploitation soit mis en place, que l’exploitation respecte les normes d’hygiène, de santé, de diversité biologique et qu’elle soit économe en eau et en ressources du sol.

Utilisé uniquement en France à ses débuts, le concept était géré par les pouvoirs publics et donnait à l’exploitant une certification.

Un moyen de transition

Selon les défenseurs de l’agriculture raisonnée, elle servirait de passerelle entre une agriculture intensive, peu respectueuse de l’environnement, à une agriculture 100% biologique, respectant la santé et la planète. En effet, passer de l’un à l’autre sans transition poserait de nombreux problèmes.

Parmi ces problèmes, un manque soudain d’offre par rapport à la demande, l’agriculture biologique produisant moins que l’agriculture intensive. De plus, les agriculteurs ne maîtrisent pas tous les méthodes et normes de l’agriculture biologique et pourraient donc faire plus de mal de que bien.

L’agriculture raisonnée, contrairement à l’agriculture biologique, permet l’emploi de produits chimiques et d’OGM. Même si celle-ci est très règlementée, il s’agit d’une méthode bien plus permissive et est donc un bon compromis en attendant de pouvoir passer au 100% biologique.

Il reste cependant un défaut majeur qui pourra amener à des modifications des normes de l’agriculture raisonnée. En effet, la réglementation manque de transparence et peut induire en erreur le consommateur, pensant qu’il s’agit de produits biologiques. Certains producteurs se plaignent donc d’une concurrence déloyale puisque l’agriculture biologique s’interdit tout emploi de produits chimiques ou d’OGM dans leur processus de production.

L’avenir de l’agriculture raisonnée

L’agriculture raisonnée n’a pas pour vocation d’être une solution à très long terme. L’objectif reste de gagner du temps afin de trouver une solution durable pour passer à une agriculture biologique uniquement tout en répondant à la demande croissante de la population. Même si il ne s’agit que d’une solution temporaire, il faut que les agriculteurs passent en agriculture raisonnée afin de préserver l’environnement au mieux.
Nous vous invitons à découvrir Le Panier Du Citadin pour vous faire livrer des corbeilles de fruits et paniers de fruits et légumes bio ou éco-responsable directement chez vous ou à votre entreprise. Le Panier Du  Citadin met également un site avec de nombreuses ressources, articles et recettes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *